Respect de l’environnement ? Château Paquette transforme son packaging

 

Au Château Paquette, produire en agriculture biologique c'est rechercher une cohérence globale. Dans cette stratégie, le nouvel emballage 2018 illustre notre recherche permanente du respect de l'environnement

Ces dernières années, après une décennie d’agriculture raisonnée, tous nos vins sont devenus «bio». De plus les bouchons sont recyclables. C'est maintenant au tour des bouteilles et des cartons de se mettre au pas. C'est cela le respect de l'environnement.   En effet, une étude récente montre que la bouteille est un gros poste de pollutions. Ceci notamment en raison des émissions de gaz à effet de serre !   Cette étude menée sur les vins de Sardaigne montre que la fabrication de la bouteille et du bouchon était le plus gros poste de pollutions de la production viticole. Tout particulièrement en termes d’émissions de CO2. Par ailleurs une autre étude menée sur un vin espagnol (un Rueda) montre que 46% de l’impact carbone de ce vin est due au packaging. Et pour les Champagnes, l’impact environnemental est encore plus important : les bouteilles pèsent presque deux fois plus que les bouteilles de vin classique.

Respect de l'environnement : le bio

C’est dans ce sens que, pour aller plus loin, nous avons décidé de changer nos bouteilles. Elles sont plus légères mais tout aussi belles dans leur simplicité. De ce fait, elles consommeront moins d’énergie tant pour leur fabrication que pour leur transport. Il en est de même pour les cartons : retour à des cartons kraft, avec moins d’encre et en supprimant le plastique de pelliculage.

Et un nouveau look en primeur

Dans le même temps, nous avons travaillé sur le « look » et ça, ça ne demande que notre matière grise… Résultat un nouveau carton dit "6 à plat" qui devrait vous séduire… Les bouchons étaient déjà depuis plusieurs années en biopolymères entièrement recyclables à base de dérivés de la canne à sucre ; ils offrent des performances optimales et permettent une gestion précise de l'oxygène tout en préservant le vin du tristement célèbre « goût de bouchon ». Les mises en bouteille du nouveau millésime ont démarré. Venez les découvrir dans leurs nouveaux habits, sachant que comme le dit Alfred de Musset «Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ». Au Château Paquette, produire bio c'est rechercher une cohérence globale. Dans cette stratégie, le nouveau packaging 2018 illustre encore le respect de l'environnement